Parole de startup : Blancrème

LA BEAUTÉ MADE IN NORMANDIE

Blancrème aujourd’hui est une entreprise portée par la rencontre de deux hommes aux profils différents mais partageant les mêmes convictions et la même vision. Une 

« association de bienfaiteurs » si l’on peut dire, au service d’une beauté sourcée, accessible, décomplexée et engagée. 

Le premier, Nicolas Guibert, est le Fondateur et Président de Blancrème. En à peine 10 ans, il porte très haut les fondamentaux de la marque. C’est lui qui a l’idée en 2009 d’allier l’univers de la cosmétique à celui de l’épicerie fine et de faire rimer soin avec gourmandise. Lui également qui a une vision « planet friendly » dès le départ, autant dire avant tout le monde, en concevant des packagings en verre, une distribution en vrac, des produits sains et naturels et des formules conçues et fabriquées en France. 

Le second s’appelle Christophe Delorme et vient de rejoindre Nicolas au poste de Directeur Général Associé, après avoir travaillé dans de belles maisons françaises comme L’Occitane ou Caudalie, mais aussi des grands groupes comme Shiseido. Expert en développement international et en transformation digitale, il ambitionne de pousser encore plus loin les valeurs de la marque sur son territoire, et de faire de Blancrème une marque locale au niveau mondial. 

À eux deux, soutenus par une équipe soudée de 15 personnes et des investisseurs aussi engagés qu’eux, soucieux de soutenir des projets à impact, ils comptent bien faire de Blancrème dans les années qui viennent une entreprise à mission encore plus exemplaire.

« Mes ambitions : défendre une entreprise dont les valeurs sont proches des miennes, contribuer au quotidien à une marque respectueuse de ses clientes et de l’environnement, construire avec Nicolas et nos équipes le Blancrème de demain. From Normandie to the world ! »

Christophe Delorme – Directeur Général Associé

Une marque naturellement engagée

Si les fondamentaux sont déjà là depuis longtemps, la mission de l’équipe est désormais de pousser les curseurs plus loin. Pour le saisir, il suffit de se pencher sur les 3 piliers qui font de Blancrème une marque vraiment engagée

1 – DES PRODUITS SAINS 

  • Toutes les formules développées et fabriquées en France, avec une traçabilité totale 
  • 95 à 100% des ingrédients d’origine naturelle 
  • Des dizaines d’ingrédients suspects ou controversés exclus au fur et à mesure des études (« Yuka proofed »)
  • Des formules 100% vegan (à l’exception des produits au miel) 
  • Des ingrédients upcyclés : utilisation de résidus de plantes (noyaux, coques …) 

2 – UN ENGAGEMENT SOCIAL VERS UNE RÉINDUSTRIALISATION

  • La nouvelle usine normande est née sur une friche industrielle avec un investissement de plus d’1 million € en 2021 
  • Le site améliore les conditions de travail des salariés, dans un environnement toujours bienveillant 
  • Chez Blancrème, l’égalité salariale homme-femme est une réalité 
  • L’équipe de production est multiculturelle et compte 8 emplois d’insertion 
  • D’ici 2023, création d’un potager à l’usine pour l’ensemble des salariés 
  • D’ici 2026, intéressement de tous les salariés au capital 

3 – DES PACKAGINGS RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT 

  • Une fabrication en petites et moyennes séries pour limiter le gaspillage 
  • Zéro suremballage sur 98% du catalogue 
  • Des contenants principalement en verre, pour environ 60% des unités produites 
  • Des contenants plastiques 100% recyclables et incluant du plastique recyclé 
  • Des coffrets en carton issu de forêts gérées durablement (suppression des cales plastiques depuis 2020) 
  • En 2023, investissement d’une nouvelle ligne de tubes en plastique végétal et d’ici 2026, retour d’une solution de vente en vrac

DEPUIS LA NORMANDIE, UN AVENIR RAYONNANT

Après avoir cassé les normes en créant une marque de cosmétiques française vitaminée et sensuelle, aux antipodes des codes froids et cliniques d’autres références du secteur, Blancrème compte à présent s’émanciper encore plus. 

« L’épicerie fine de la cosmétique » entend devenir à terme une « Beauty Farm » normande, avec un ancrage fort, et qui rayonne au-delà des frontières. En effet, l’objectif est de porter à 50% la part de l’export à 5 ans, et à 90% à moyen terme avec une visée asiatique importante. Une ambition internationale affirmée donc, tout en gardant la volonté de toujours améliorer la production vertueuse de Blancrème.

À ce titre, sans renoncer aux best-sellers, l’intention est de se concentrer autant que faire ce peut sur des sourcings locaux : lin, chanvre, fruits rouges, baies, entre autres ressources offertes par la nature normande, d’une richesse inégalée. 

Enfin, pour atteindre ses objectifs ambitieux, Blancrème mise aussi sur l’humain en multipliant ses effectifs par 3 dans les cinq prochaines années.

« En associant toujours plaisir, naturalité et efficacité dans nos jolis produits de beauté, nous avons l’ambition de devenir la marque de préférence des Millenials. En renforçant notre écosystème normand nous souhaitons muscler le sourcing selon nos critères d’engagement et de proximité. » 

Nicolas GuibertFondateur de Blancrème